Le Relieur
Jean Baptiste DELOCHE exerçait deux professions. Il était instituteur mais aussi relieur. Il pratiquait ce second métier chez lui. Dans le cadre de ce métier, Jean Baptiste DELOCHE répondait à une demande variée. En effet, il reliait des livres spécialisés comme ceux de l'instituteur de Sécheval. Il s'agissait d'un journal d'instituteur, un livre de géographie et un livre d'arithmétique. En 1838, l'instituteur de Monthermé lui avait confié un ouvrage d'arithmétique de Raynaud, un ouvrage sur l'école primaire, un ouvrage sur la physique et chimie, et un ouvrage sur le logarithme. L'instituteur d'Aubigny, Monsieur DAPREMONT, lui avait remis en 1840 un manuel pour le brevet et un livre d'arithmétique Lebrun. Jean Baptiste DELOCHE s'occupait aussi des livres religieux tels que les missels, les livres des vêpres, les bibles, les antiphoniers, les brévières, les registres pour les églises… Le relieur travaillait pour des fabriques. Il avait pris en charge un épistolier, un gros processionnal, un ordre d'inhumation et manuel des sacrements, deux petits processionnaux, et un cahier pour recommandation en mars 1836 pour la fabrique d'Haudrecy. Un volume traitant des inhumations pour la fabrique de Rouvroi en avril 1837. Il avait envoyé à Sainte Vaubourg en 1838, quatre évangiles médités, deux doctrines chrétiennes, un volume sur l'instruction pour le carême, un volume de la direction des âmes, un volume conduite des confesseurs, quatre volumes histoire de l'église et six volumes de théologie. La fabrique de Flaigne les Oliviers lui avait confié des cantiques de Saint Sulpice et des livres de piété en 1840. Il avait travaillé pour la fabrique de Rocroi en janvier 1841. Il avait relié un missel en peau ordinaire avec un filet simple, relié trois processionnaux en peau ordinnaire sans filet, rétabli le graduel avec les écritures et courroies, restauré l'écriture de deux préfaces sur cinq pages, mais aussi l'écriture sur les processionnaux, enfin la reliure d'un missel en maroquin rouge avec dorure sur tranche et large vignette. La fabrique de Belair avait fait appel à ses services en janvier 1841. Il avait pris en charge un manuel des sacrements pour celle de Tournes en février 1841. Un graduel pour celle d'Arreux en 1842. Il s'agissait d'un missel pour celle de Beaulieu en août 1842. Un graduel pour la fabrique de Haulmé en octobre 1842. Trois épistoliers pour la fabrique de l'Echelle en février 1843. Il avait répondu aussi à la demande de la fabrique de Laval Dieu en 1844, de Signy le Petit en janvier 1844, de Maubert-Fontaine en février 1844, d'Aubigny en mars 1844, de Houldizy en juillet 1844, de Librecy en décembre 1844, de Deville en 1846, de Sévigny la Forêt en 1846, de la fabrique de Sécheval en 1852. La fabrique de Chilly en 1853. Il s'agissait pour celle-ci d'une commande composée de graduels. Jean Baptiste DELOCHE recevait aussi des volumes contenant les circulaires des douanes. Il répondit à la demande de Monsieur JACOB de Rumel. En 1838 le lieutenant de Renwez, celui de Cliron, le contrôleur de Lebourg. La brigage d'Harcy, de Tournes, de Damouzy, de Sormonne et celle du Chatelet firent toutes la même demande. Il s'agissait d'un volume concernant les circulaires des douanes.Il travaillait pour les communes. En janvier 1842, il prit en charge une demande de la commune d'Haudrecy, mais aussi 11 volumes du recueil des actes de la commune de Sormonne, et 19 bulletins des lois de la commune de Thin. En 1843, il répondit à la demande de la commune de Montcornet. Il s'agissait entre autre de l'état civil en 9 volumes, du recueil de la Préfecture en 11 volumes, un volume du manuel des maires, le bulletin des lois en 30 volumes, 2 volumes processionnaux, et un manuel des sacrements. Jean Baptiste DELOCHE travaillait aussi pour des médecins. Le médecin Monsieur PETIT de Signy le Petit lui avait remis d'ailleurs plusieurs ouvrages variés, notamment un dictionnaire de médecine, un dictionnaire de français, deux journaux de médecine, des fables de la Fontaine, une œuvre de Boileau, un livre d'arithmétique, un livre contenant des lettres à un médecin, un manuel de poche, et un traité de maladies des enfants. Maître Aubert de Renwez fit appel à ses services. En 1839, il lui remit 3 volumes du parfait notaire, trois volumes du droit civil. Son clerc, Monsieur PETIT, lui confia la même année la grammaire de Napoléon, et musée des familles. Il faisait des registres pour les artisans : Quentin JOSEPH, maréchal ferrant en 1835, le capitaine de la garde nationale Etienne PARIS qui avait repris une épicerie en 1835 avec son épouse, Pierre VILLIER, meunier en 1843, et Pierre DESSON, cloutier en 1845. Tous demeurant à Haudrecy. Il fournit 30 cahiers et 12 livrets au cours de l'année 1835 à DEFRANCE qui gérait la filature d'Haudrecy. Des enfants lui apportaient aussi des livres d'école. En 1838 un écolier de l'école de Monsieur JOURDAIN de Murtin lui confit un livre de français classique. La même année un écolier de Champigneul lui adressa un livre de fables. Un autre enfant apporta un livre de grammaire grecque. Il reliait aussi les cahiers de musique. Enfin, des particuliers lui adressaient des romans, des ouvrages à relier. lI passait dans les mains du relieur des ouvrages variés qui devaient interpeller l'instituteur. Ainsi, Il lui fut confié des fables de La Fontaine, un ouvrage intitulé révolution de Constantinople, une œuvre de Virgile, une œuvre de Delille, La nouvelle Eloïse, un traité de mécanique, Buffon, une œuvre de Molière, une œuvre de Beaumarchais, la lyre d'Israël, une œuvre de Baudelaire, Voyage autour du monde, Ange conducteur, histoire de la Réforme, France pittoresque, vies des dames françaises, dictionnaire de la conversation, Victor Hugo, une œuvre de Château Brillant, histoire de Napoléon, mémoires de Napoléon, mémorial du garde champêtre, une œuvre de Corneille …. Jean Baptiste DELOCHE reliait, recouvrait, restaurait des livres mais confectionnait aussi des boîtes pour la bonneterie.... Il fit une boîte à papillottes à Mademoiselle Catherine PAQUIS en 1838, une boîte à bonnets pour Mademoiselle CADOT de Sury, mais aussi à Mademoiselle COQUILLE de Renwez, une boîte à chapeaux à Pierre LEJEUNE…. Il faisait des livrets, des portefeuilles. Il réalisa un portefeuille avec 2 feuilles de peau d'âne maroquin à Monsieur AUVRAY en 1837. Il fit 9 livrets à Monsieur DEFRANCE, filateur à Haudrecy en 1836. Il pris en charge des tableaux de l'école de Warby en 1843 à la demande de Monsieur ROBERT. Il fabriqua un étui pour livre en 1845 à la demande de Monsieur GRIDAINE de Lonny. Il fit un almanach à Monsieur JACQUEMART de Tournes en 1836. Pour réaliser son travail, il achetait des fournitures lui permettant soit de recouvrir, relier, ou restaurer un livre, une boîte… Il utilisait plusieurs matériaux à cet effet : du carton, plusieurs types de papiers de couleur (bleu, vert, jaune, gris et rouge). Chaque couleur avait une fonction, et se rapportait à un type de livre. Il distinguait le papier de garde de celui de la couverture. Le papier rouge maroquin pour le titre. Le papier bleu pour la doublure. Le papier gris pour le dos. Le papier jaune pour la garniture. Il utilisait aussi du papier marbré, de la ficelle, de la corde, de la colle forte, du bois du brésil, du bois d'Inde, du ruban vert, du parchemin blanc, du maroquin vert, du maroquin rouge, de la basane blanche de Lonny, de l'indienne rouge. Il achetait des angles en cuivre, et du carton. Il utilisait de la peau verte pour les livres de messe et de la peau rouge pour les portefeuilles. De la peau noire pour les chantres. Il achetait des livres d'or qu'il habillait. Il achetait des œuvres aussi. Il acheta un Télémaque fable de Phèdre en 1836 pour une somme de 3 francs. Avec les reliures, le livre revenait à une somme de 5 francs. Parmi tous ses outils, il utilisait une presse et un composteur provenant du fournisseur LETELLIER. Jean Baptiste DELOCHE avait d'ailleurs plusieurs fournisseurs. Il achetait du carton à Edouard PANNETIER de Clavy en 1835. Mais ce n'était pas son unique fournisseur en carton. LETELLIER était son autre fournisseur. Il se fournissait en 1840 chez Monsieur HULOT, corroyeur à Charleville. Il obtint d'ailleurs deux peaux vertes pour 6,20 Francs. Il achetait des livres, des livres d'or, au libraire LAPIE de Mézières en 1838. Il envoyait des graduels et livres religieux au libraire. Il fut d'ailleurs payé pour une somme de 14 francs et trente centimes en 1839. Jean Batiste DELOCHE travaillait chez lui. Sa maison se situait Grand Rue près de l'église. Il avait aménagé une pièce à cet effet. Il se déplaçait parfois à domicile pour réaliser son travail. Ce fut le cas en 1838. Il se rendit chez le curé du village des Mazures. Il travailla sur place pendant trois jours. Toutefois, Il s'agissait là d'un cas rare, car il ne pouvait pas déplacer tout son matériel. En 1854, Jean Baptiste DELOCHE ne travaillait plus seul. Adolphe BOURGUIN travaillait avec lui. Ils avaient chacun leur comptabilité. Sources : fonds privés, témoignage oral.
[./haudrecypag.html]
[./contactspag.html]
[./l_eglisepag.html]
[./le_chateaupag.html]
[./les_differents_mairespag.html]
[./la_populationpag.html]
[./villagepag.html]
[./anciennespag.html]
[./les_lieux_ditspag.html]
[./la_passion_des_chevauxpag.html]
[./la_fabriquepag.html]
[./un_pays_d_eaux__reservoir_naturelpag.html]
[./le_lavoirpag.html]
[./le_moulin_banalpag.html]
[./photos_de_classepag.html]
[./le_moulin_a_couleurspag.html]
[./la_maison_hussonpag.html]
[./la_prairiepag.html]
[./le_relieurpag.html]
[./le_bergerpag.html]
[./le_patre_communalpag.html]
[./le_charronpag.html]
[./l_aubergistepag.html]
[./le_ferronnierpag.html]
[./le_meunierpag.html]
[./le_manouvrierpag.html]
[./le_sabotierpag.html]
[./le_laboureurpag.html]
[./le_tabletierpag.html]
[./le_tisserandpag.html]
[./les_metiers_du_moulinpag.html]
[./l_autre_regardpag.html]
[./la_vignepag.html]
[./la_demoiselle_de_la_cotepag.html]
[./enigme_2010pag.html]
[./enigme_2011pag.html]
[./telethonpag.html]
[./saint_nicolaspag.html]
[./saint_nicolas_2011pag.html]
[./saint_nicolas_2012pag.html]
[./foret_de_corentinpag.html]
[http://angecoco08.skyrock.com/]
[./la_fete_des_voisins_2010pag.html]
[./repas_des_seniors_2010pag.html]
[./conference_de_jacques_lambertpag.html]
[./course_cycliste_2009pag.html]
[./course_cycliste_2011pag.html]
[./course_cycliste_2012pag.html]
[./a_la_rencontre_des_fossilespag.html]
[./carte_geologique_des_ardennespag.html]
[./etat_civilpag.html]
[./genealogie_de_la_famille_d_arras_d_haudrecypag.html]
[./carte_postal_1912pag.html]
[Web Creator] [LMSOFT]